• Julius

Pain alsacien aux fruits et aux épices

Salut les Jiu Jiteiros!


Aujourd’hui je vous laisse entre les mains de Marie-Laure. Purple belt, elle est aussi animatrice du blog “Art of BJJ“, qui porte un regard féminin sur notre passion commune. J’ai eu la chance de la rencontrer à Infini Jiu Jitsu, lors d’un déplacement à Strasbourg.





Je suis ravie de prendre la plume et de collaborer avec Julius pour partager avec vous, l’une de mes recettes spéciales jiu-jitsu brésilien. La diététique n’est pas mon domaine de prédilection et en plus j’ai été un peu (très?) chauvine en voulant m’attaquer à une recette venue de ma chère Alsace. Pour être tout à fait honnête, je me suis cassée un peu la tête….




Il est vrai que la gastronomie alsacienne est plutôt connue pour sa choucroute ou sa charcuterie que pour ses plats légers et diététiques (ceux qui ont déjà fait un séjour dans une famille alsacienne pourront en témoigner…). Pourtant au pays du bretzel, existent des recettes moins connues, notamment durant la période de Noël. Outre les fameux bredele (bradala dans le sud de l’Alsace, mais cela est une autre histoire…) ou le vin chaud, la région est une spécialiste des pains d’épices et ses variantes.


Je me suis donc inspirée de la recette du Baerewecke, un pain de Noël aux fruits secs, pour vous préparer cette recette. Il est vrai que les vieilles habitudes culinaires ne sont jamais très loin avec du schnaps (de l’eau de vie comme on dit par ici) qui figurait en bon ingrédient de la recette. Malgré la validation de Julius, je me suis tout de même mis le défi de la rendre encore plus diététique.


Le principe de ce pain est de l’enrichir en fruits secs, fruits à coques ou encore des fruits confits (personnellement je ne suis pas fan, j’ai donc laissé cela de côté) et de le parfumer avec des épices qui sentent bon Noël. Laissez libre court à votre imagination. Pour ma part, voici ce que j’ai choisi :



Ustensiles & ingrédients pour 6 pains d’environs 350g (car en Alsace, on est généreux !) :


  • 120g de dattes

  • 120g d’abricots secs

  • 120g de raisins secs

  • 300g d’un mélange de noix, noisettes et amandes

  • Le zeste d’un citron

  • 1 jus de citron

  • 1 sachet de thé Chaï

  • 4 cuillères à soupe de miel

  • ½ cuillère à café de clou de girofle moulu

  • ½ cuillère à café de noix de muscade moulue

  • ½ cuillère à café de cannelle

  • 350g de farine

  • 25g de levure boulangère

  • 1 planche à découper

  • 1 couteau

  • 1 grand saladier

  • 1 terrine pour travailler la pâte

  • 1 casserole

  • 1 râpe

  • 1 presse citron

  • 1 pilon et un mortier (ou un autre ustensile pour réduire les fruits à coques)

  • 1 cuillère à café

  • 1 cuillère à soupe

  • 1 balance de cuisine

  • 1 plaque de cuisson

  • Papier sulfurisé/cuisson




Échauffement : on réhydrate la garniture


La veille (ou au minimum heure avant selon les recettes) coupez tous les fruits secs et à coques en petits en morceaux et ajoutez-y le zeste de citron. Réservez le tout dans une grande terrine.


Il faut tout d’abord redonner de la texture aux fruits. Dans la recette de base, les fruits macèrent une nuit dans un mélange d’eau et de schnaps de fruits. Au lieu de ça, j’ai décidé de souligner les notes d’épices.


Comment ? En laissant macérer les fruits dans du thé Chaï. Préparez une belle casserole (ok c’est ma première, j’ai oublié de mesurer….) de thé à laquelle vous ajouterez le jus de citron, le clou de girofle, la noix de muscade et la cannelle moulus.


Recouvrez les fruits coupés avec le thé et conservez le surplus de la boisson. Il sera utilisé le lendemain.


Combate! On attaque la pâte à pain et le pétrissage !


Le jour suivant, égouttez les fruits et délayez la levure boulangère dans un peu de thé.


Versez la farine et la levure dans une terrine, puis ajoutez le thé de la veille. Pétrissez la pâte à la main. Elle ne doit pas être collante donc si c’est le cas, ajoutez de la farine.


Préparez une boule que vous laisserez reposer une bonne heure au chaud, recouverte d’un torchon propre pour qu’elle puisse lever.


Au bout d’une heure, pétrissez la pâte à nouveau et ajoutez les fruits. Elle sera à nouveau humide donc ajoutez la quantité de farine nécessaire.

Formez des pâtons que vous poserez sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson et d’un peu de farine puis laissez-la à nouveau reposer une demi-heure.


Préparez ensuite un sirop de miel. Pour cela, mettez un verre d’eau dans une casserole et les 4 cuillères à soupes de miel. Laissez mijoter jusqu’à ce qu’il réduise et prenne une belle couleur brune.


Enduisez les pâtons du sirop puis enfourner une heure à 180°C.


Paro!


Merci Marie-Laure pour cette belle recette, je vais tester ça!


Comme vous l’aurez compris, ce n’est pas une recette pour la diète. En revanche, en post-training, elle a tout son intérêt. Riches en glucides, ces petits pains aux fruits secs accélèreront la recharge en glycogène. Alors, si vous vous entrainez plusieurs fois par jour, allez-y sans hésiter!


N’oubliez pas d’aller visiter son blog: http://www.art-of-bjj.com/

Stay

in

touch

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon