• Julius

Le Week-end: Le sabotage de la perte de poids


Salut les Jiu Jiteiros !


Vous faites de votre mieux pour perdre du poids, mais cela va si lentement … Vous souhaitez juste que cette graisse en excès disparaisse le plus rapidement possible, laissant place à votre tablette de chocolat.


Une étude américaine publiée en 2008 suggère que les choses tournent mal principalement le week-end.



cheat meal
Le cheat meal du week end...


Étude


En 2008, la nutritionniste Susan Racette, de l'Université de Washington à St Louis, a publié les résultats d'une expérience d'un an impliquant 48 sujets âgés entre 50 et 60 ans, dont la plupart étaient en surpoids. (J’avoue que c’est loin d’être le public qui lit ma newsletter !)


Dix-neuf des sujets ont perdu du poids cette année-là en mangeant moins (restriction calorique - RC), 19 autres ont perdu du poids en faisant plus d'exercice (exercice physique - EP). Les dix personnes du groupe témoin n'ont fait aucune tentative pour perdre du poids (les feignasses !)


Analyse


Ceux qui mangeaient moins (RC) ont perdu 8,0 kg (en moyenne), ceux qui faisaient plus d'exercice (EP) perdaient 6,4 kg.


Les chercheurs ont surveillé les sujets de si près qu'ils ont pu constater que la perte de poids s’arrêtaient pendant les week-ends. Les sujets allaient même jusqu’à reprendre du poids.

Comment cela s'est produit ? Les samedis et dimanches, l'apport énergétique des sujets augmentait. Ils avaient apparemment décidé qu'ils pouvaient s'offrir des aliments riches en calories.


En moyenne, ceux qui s’exerçaient ont perdu 0,32 kg les lundi, mardi et mercredi, mais pesaient 0,24 kg de plus les vendredi, samedi et dimanche.

Les personnes à la diète ont perdu 0,28 kg les lundi, mardi et mercredi, mais ont pris 0,06 kg les vendredi, samedi et dimanche. Ainsi, le week-end, non seulement la perte de poids s'arrête, mais la courbe s’inverse.


Les chercheurs ont également constaté que « l'effet week-end » étaient encore plus fort. Non seulement l'apport calorique augmentait, mais le dimanche, la dépense calorique a également baissé (= moins d’activité physique). L'effet combiné de ces deux phénomènes était si fort que les sujets pouvaient potentiellement gagner 4 kg en un an.


De nombreux experts en perte de poids et diététiciens disent à ceux qui veulent perdre du poids qu'ils peuvent manger ce qu'ils veulent le week-end. C'est sans aucun doute psychologiquement une bonne idée, car cela facilite le respect du régime alimentaire. Mais cette étude montre que les personnes cherchant à perdre du poids ont besoin de plus de discipline alimentaire le week-end, pas moins !


Conclusion


"Les indulgences alimentaires du week-end contribuent à la prise de poids ou à l'arrêt de la perte de poids", écrivent les auteurs de l’étude. "Nos résultats confirment l'importance de maintenir des schémas d'activité physique et alimentaire constants tout au long de la semaine pour éviter un gain de poids indésirable et pour faciliter une perte de poids constante."


Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18551108



La note de Julius: Maintenant que vous avez lu cette étude, comment allez-vous gérer vos week end ?

- Farniente et cheat meals pendant 48 heures

ou

- Training light et pour compenser un extra ?




Envoyez-moi vos commentaires par message sur Facebook, Instagram ou par e-mail purplebeltkitchen@gmail.com

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout