• Julius

Entretien avec Priit Mihkelson

Mis à jour : août 15

#interview

Interview réalisée en juin 2017


Salut les Jiu Jiteiros!

Aujourd’hui, je vous propose l’interview que j’ai eu à Copenhague avec Priit Mihkelson, Head coach de la plus grande école de MMA et Grappling d’Estonie 3D Treening. Priit brille par son pragmatisme et son approche minimaliste. Bien que d’apparence froide et distante (due en partie à l’influence soviétique de l’époque sur l’Europe du Nord, selon ses dires), c’est un réel passionné qui prodigue son enseignement sans retenue.


Depuis notre entretien, Priit a laissé son empreinte dans le monde du JJB. Sollicité par Bernardo Faria, il vient de réaliser un DVD pour BJJ fanatics, sur des concepts développés dans son académie et lors des récents camps BJJ Globetrotters.


Vous trouverez des vidéos en cliquant ici.

Traduit de l’anglais par mes soins.



Priit Mihkelson


Purple Belt Kitchen (PBK): Bonjour Priit, merci de bien vouloir répondre à mes questions pour le blog Purple Belt Kitchen.

Priit Mihkelson (PM): Bonjour.

PBK: Quel âge as-tu? Quelle ceinture possèdes-tu en BJJ? Depuis quand pratiques-tu?

PM: J’ai 40 ans, je suis Black belt. Ça fait un peu plus de 18 ans que je suis impliqué dans différents arts martiaux et 10 ans plus particulièrement dans le BJJ, grappling et MMA.

PBK: D’où viens-tu?

PM: Je viens de Tallinn en Estonie.

PBK: Parle-moi de tes habitudes alimentaires autour de ta préparation, pour la performance, pour être au poids lors d’une compétition.

PM: Tout d’abord, pour la coupe de poids, je prends mon temps, en général 3 à 4 mois, pour que cela n’affecte pas mes performances.


Concernant mes habitudes alimentaires, je pratique le jeûne intermittent, sur une base de 16 heures sans manger suivie d’une fenêtre de 8 heures pendant laquelle je vais m’alimenter.


Je suis sur un mode «Low carb», riche en protéines et bonnes graisses. *


Les glucides que je consomme le seront principalement autour de l’entrainement. Il m’arrive également de pratiquer le jeûne pendant 24 heures.


Je me supplémente avec de la spiruline, des huiles de poissons et des protéines.

PBK: Est-ce que tu cuisines? Si oui, qu’aimes-tu préparer?

PM: J’aime la cuisine simple et efficace. Des œufs, de la viande, des légumes.

PBK: Tu as tout de même un plat favori?

PM: Ce que j’aime vraiment, c’est une bonne viande bien cuisinée, bien assaisonnée. Ça peut être une escalope de poulet ou du boeuf, peu importe, tant que c’est bien préparé.

PBK: Et pour le petit déjeuner?

PM: Principalement des œufs et du fromage, pauvre en glucides, accompagné d’un café avec de la crème.

PBK: Pour résumé, des protéines et des lipides.

PM: Exactement. Notre corps n’a pas besoin qu’on lui apporte des glucides en permanence.

PBK: Pour les lecteurs du blog qui se rendraient à Tallinn, leur recommanderais-tu un restaurant en particulier?

PM: Je conseille vraiment le Rastakaevu, mais il faut réserver au moins 1 semaine à l’avance. Sinon, il y a le Vaike, qui est aussi très bien.

PBK: Priit, je te remercie pour ces conseils. Tu m’as donné envie de venir faire un tour à Tallinn!

PM: De rien. Au plaisir de se revoir.

La note de Julius: Suite à notre rencontre, Priit à entrepris un jeûne de 7 jours pendant lequel il n’a bu que de l’eau et a continué de s’entraîner, en réduisant l’intensité. C’est contre-intuitif, mais le jeûne est une méthode de réparation et de stimulation de l’organisme. Mieux vaut commencer doucement ou se faire accompagner par un professionnel.


Ça tombe bien, c'est mon boulot!

45 vues

Stay

in

touch

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon