• Julius

J’ai testé pour vous: la stévia liquide



Salut à toi Jiu Jiteiro !



Pour te conseiller au mieux, je teste d’abord sur moi-même.


Par le passé, je me suis imposé une alimentation pauvre en glucides (low carb) pendant de nombreux mois.

Les résultats physiques escomptés étaient au rendez-vous: ce sont les périodes de ma vie pendant lesquelles j’ai atteint de jolis niveaux de sèche.


Le plus difficile avec cette diète, c’est la réduction des glucides qui a un impact sur les niveaux d’énergie (au moins temporairement) et la gestion du goût sucré !


Au bout d’un certain temps, ce besoin de sucré a disparu pour moi, mais je sais que ce n’est pas le cas pour tout le monde.


L’apparition ces dernières années d’édulcorants naturels, alternatives à zéro calorie, peuvent changer la donne, si on prend la peine de les tester.





COMBATE !


C’est quoi la stévia ?


Il s’agit d’une famille de plantes originaires d’Amérique du Sud.

Il a fallu attendre le début du XXe siècle pour qu’on commence réellement à s’intéresser aux stéviosides de la plante, qui possèdent un pouvoir sucrant de 100 à 300 fois supérieur à celui du sucre sans aucune calorie.


Au début des années 1970, le Japon a interdit l’usage des édulcorants artificiels (aspartame, saccharine) parce que les autorités craignaient leurs effets négatifs sur la santé humaine. Au même moment, un consortium japonais mettait au point une méthode d’extraction des glucosides du stévia. L’État japonais a alors autorisé l’extrait de stévia comme édulcorant alimentaire. Son usage s'est rapidement répandu en Asie et en Amérique du Sud. Il est également approuvé en Australie et en Nouvelle-Zélande depuis 2008 et est désormais présent dans plusieurs produits agroalimentaires : de la sauce soya aux boissons gazeuses en passant par la gomme à mâcher, les tortillas et les gâteaux de riz.


En mars 2009, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA) a émis un avis favorable pour l’utilisation du rebaudioside A (une des molécules du stévia) comme additif alimentaire.



Des bénéfices santé?


Au Brésil et au Paraguay, on l'utilise depuis des siècles en cuisine. En Amérique latine, la phytothérapie traditionnelle considère le stévia comme hypoglycémiant, hypotenseur, diurétique et cardiotonique.



Sous quelle forme ?


On trouve la stévia en sucrette, en poudre ou en extrait liquide.



Utilisation:


Pour la stévia liquide, j’ai ajouté 3 à 6 gouttes à mon shaker de protéines goût neutre afin d’avoir un avis objectif sur la capacité à sucrer / donner du goût.


Testée en pâtisserie pour une recette de cake, on peut mettre entre 10 et 30 gouttes en fonction du goût recherché.



BILAN :


Le compte-goutte permet de doser précisément.


Pour un shaker de 300ml, j’ai ressenti un bénéfice au niveau du goût à partir de 3 gouttes.


Au-delà de 5 gouttes, la stévia laisse un goût amer assez déplaisant.


- Pas d’effets secondaires négatifs constatés.


A noter : Le stévia pourrait provoquer des allergies chez les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées (marguerite, pissenlit, chrysanthème, etc.), bien qu’aucun cas n’ait été signalé à ce jour.



PARO!!!



La note de julius :


C’est une bonne alternative au sucre si tu veux faire attention à ta santé ou si tu dois faire attention à ton poids.


Pour te procurer le même extrait de stévia que le mien => Clique ici !




Tu connaissais déjà la stévia? Dis-le en commentaire!
40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout